FX 5173 : Notre plus vieux Pétrel de Barau est encore sur colonie !

Les populations de pétrels de Barau sont suivies chaque année. Lors de ces missions, les agents contrôlent les individus présents sur les sites et leur reproduction.

Chez le Pétrel de Barau, le suivi est réalisé régulièrement sur les colonies depuis 2005.

Les équipes allant sur le terrain y font généralement trois visites : la première intervient juste après la ponte de l’œuf par la femelle. Après la ponte, la femelle retourne en mer et le mâle réalise la première couvée. Il s’agit de la plus longue période d’incubation qui dure environs 20 jours. La femelle étant absente, tous les individus contrôlés lors de cette première visite sont donc des mâles.

Les agents retournent sur colonie deux semaines plus tard, au moment où la femelle remplace le mâle sur l’œuf : c’est le shift d’incubation. La majorité des pétrels contrôlés à cette période sont alors des femelles.

Enfin, les équipes retournent sur les colonies vers la fin du mois de Mars, juste avant les premiers envols des jeunes pétrels. C’est à ce moment qu’ils seront identifiés pour pouvoir êtres suivis régulièrement lors de leur retour à La Réunion!Parmi tout les oiseaux contrôlés, un individu a retenu notre attention : un mâle répondant au nom de FX 5173. Ce Pétrel au patronyme savant est actuellement notre plus vieux Pétrel de Barau identifié sur colonie.

L’histoire commence le 20 Avril 1998 à Cilaos. Un jeune pétrel est retrouvé échoué suite à l’aveuglement qu’il a subit à cause de la pollution lumineuse lors de son premier envol. Récupéré par la SEOR, il sera bagué puis relâché. De retour de sa première migration, ce pétrel et a été retrouvé sur colonie en Décembre 2005 en tant que prospecteur présumé, c’est à dire qui ne se reproduit pas encore. Dès lors, il sera retrouvé chaque année de 2005 à 2016 en train de couver un œuf.

Le suivi de cet individu a ainsi permis à nos scientifiques d’acquérir des données essentielles sur sa reproduction. Ainsi, âgé aujourd’hui de dix-huit ans, FX5173 aurait contribué à la naissance de sept poussins. Des données ont permis de révéler qu’il revenait chaque année depuis 2008 sur le même terrier et se reproduisait avec la même femelle. Voici un bel exemple de fidélité au site et à la femelle !

Des pesées régulières ont également permis aux agents du LIFE de contrôler son état de santé. Avec un poids de 450 grammes au moment de son dernier contrôle, FX5173 dépasse de loin la poids moyen de 300g généralement observé chez les pétrels de Barau !

benoit-lequette-29

Connexion
Authentification